Contraception, avortement : les mobilisations à Rennes pour la liberté de procréer. Histoire et mémoire des groupes locaux du Planning familial, de Choisir et du MLAC (1965-1975)

Créateur

Contributeur

Bard, Christine

Éditeur

Master : Histoire : Angers

Date

2013

Format

1 vol. (220 p.)

Identifiant

Archives départementales (Ille-et-Vilaine) - 2 J 1551
Archives municipales (Rennes)
Bibliothèque Universitaire (Angers - Belle-Beille) - ACCES INTRANET
Campus Condorcet. Grand Équipement Documentaire (Aubervilliers) - Pôle B-Monographies B43 390 219

Résumé

Ce mémoire retrace l'histoire des mobilisations pour la libéralisation de la contraception et de l'avortement menées à Rennes, depuis 1965, année qui marque la montée en puissance du débat sur le contrôle des naissances en France et la création de l'association départementale d'Ille-et-Vilaine du Planning familial à Rennes, jusqu'à la promulgation de la première loi Veil sur l'Interruption volontaire de grossesse en 1975 et son application à Rennes. Les sources produites aussi bien par les organisations militantes que les institutions et les médias ont été complétées par un corpus de témoignages des actrices et des acteurs des mobilisations. Trois organisations, créées à des moments différents de la période étudiée, ont principalement porté le combat pour la contraception et l'avortement libres à Rennes : le Planning familial d'Ille-et-Vilaine, la section locale de Choisir et le MLAC (Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception) qui n'ont eu entre elles que très peu de liens de collaboration. Le mémoire évoque les stratégies différentes employées par les trois structures entre quête de légitimité et subversion, ainsi que leur rapport à la légalité, en comparant ces données aussi bien avec l'histoire de ces groupes au niveau national qu'avec leurs équivalents dans d'autres villes de France. Dans un premier temps, le développement rapide du Planning familial d'Ille-et-Vilaine montre les manœuvres d'arrangement de l'association face à la loi et aux institutions (1965-1971). Ensuite, l'arrivée du nouvel acteur Choisir, dans un contexte marqué par l'irruption de la question de l'avortement dans le débat public, casse le monopole du Planning sur le combat pour la liberté de procréer à Rennes et illustre une autre option stratégique, celle de la radicalité et de la subversion, menée elle aussi par le MLAC de Rennes (1972-1974). Enfin, alors que le pouvoir a du mettre l'avortement à l'ordre du jour de l'agenda gouvernemental et parlementaire, la mise en place de ce groupe MLAC à Rennes et la prise en main de l'application des lois Veil par le Planning Familial sont l'occasion d'une recomposition du paysage des mobilisations pour la liberté de procréer à Rennes (1974-1975).

Citation

Porée, Lydie, “Contraception, avortement : les mobilisations à Rennes pour la liberté de procréer. Histoire et mémoire des groupes locaux du Planning familial, de Choisir et du MLAC (1965-1975),” MemHOuest, consulté le 28 janvier 2022, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/25083.