Coups, blessures et viols en Ille-et-Vilaine de 1792 à 1811 : à partir des archives du tribunal criminel du département

Créateur

Contributeur

Godineau, Dominique

Éditeur

Master : Sciences humaines et sociales : Histoire : Histoire : Histoire, sociétés et cultures : Rennes 2

Date

2014

Format

2 vol. ( 290, 89 p.)

Identifiant

Archives départementales (Ille-et-Vilaine) - 2J 1674/1-2
Bibliothèque François-Lebrun (Rennes 2) - MH 3389/1-2

Résumé

Qu’est-ce que la violence ? Définie comme un abus de force physique afin de dominer ou de soumettre autrui, la notion de violence se reconnaît également au travers de divers actes et gestes brutaux. Les viols, les agressions, les insultes, les coups ou encore les blessures caractérisent cette notion de violence. Le titre de l’ouvrage de Robert Muchembled, « Une histoire de la violence – De la fin du Moyen Age à nos jours, est révélateur de l’importance de la violence et de la brutalité qui se manifestent dans les rapports humains. Ce mémoire s »intéresse aux comportements violents en Ille-et-Vilaine de 1792 à 1811 – sous la forme spécifique de coups, de blessures et de viols – dans un contexte marqué par de nombreux événements politiques, économiques, sociaux ou encore militaires, décisifs pour le pays. Cette étude, basée sur les archives judiciaires du tribunal criminel du département d’Ille-et-Vilaine, insiste sur les acteurs des brutalités, des motifs de leur emportement, et plus largement, sur la manière dont la violence s’insère dans les comportements, se manifeste dans les rapports sociaux, et ce qu’elle nous apprend sur eux.

Citation

Pavageau, Mathilde, “Coups, blessures et viols en Ille-et-Vilaine de 1792 à 1811 : à partir des archives du tribunal criminel du département,” MemHOuest, consulté le 22 juillet 2024, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/31288.