Le mobilier métallique en Haute-Bretagne entre 1770 et 1774 : étude menée à partir des inventaires après décès de la sénéchaussée présidial de Rennes, de la baronnie de Châteaugiron et du marquisat de Châteauneuf

Créateur

Contributeur

Lethuillier, Jean-Pierre

Éditeur

Master : Sciences humaines et sociales : Histoire : Histoire : Histoire, sociétés et cultures : Rennes 2

Date

2017

Format

1 vol. (263 p.)

Identifiant

Bibliothèque François-Lebrun (Rennes 2) - MH 3737
Musée de Bretagne (Rennes) - B 749 HER (35)

Résumé

Le but de ce mémoire est d'apporter un éclairage sur le quotidien domestique et professionnel de la population bretonne de la fin du XVIIIe siècle via l'étude du mobilier métallique qu’elle possède. L'étude du corpus d'inventaires après décès provenant de la sénéchaussée de Rennes, du marquisat de Châteauneuf et de la baronnie de Châteaugiron nous a permis d’obtenir un bon aperçu de ces possessions pour les années allant de 1770 à 1774. Ainsi, nous détaillerons les divers domaines concernés par le mobilier métallique dans l’habitat en nous attardant sur la forme, la fonction et la composition de ces objets. Au-delà de ce premier intérêt descriptif, nous plaçons ce mobilier au centre de problématiques visant à mieux comprendre les modes de vie des Bretons au XVIIIe siècle. L'un des fils conducteurs de ce travail est la comparaison des modes de vie des différents groupes sociaux et des phénomènes de diffusion culturelle entre ces groupes. Ainsi, ce mémoire aborde les questions d'innovation technologique, d'évolution technique, de confort, de richesse, d’apparence, ou encore de distinction sociale.

Citation

Hergault, Antonin, “Le mobilier métallique en Haute-Bretagne entre 1770 et 1774 : étude menée à partir des inventaires après décès de la sénéchaussée présidial de Rennes, de la baronnie de Châteaugiron et du marquisat de Châteauneuf,” MemHOuest, consulté le 22 juin 2024, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/31732.