Missionnaires bretons dans les Nouveaux Mondes (XVIe -XVIIIe siècles)

2017_MM2_ALIX_M_A_vol. 1.pdf
2017_MM2_ALIX_M_A_vol. 2.pdf

Créateur

Contributeur

Provost, Georges

Éditeur

Master : Sciences humaines et sociales : Histoire : Histoire : Histoire, sociétés et cultures : Rennes 2

Date

2017

Format

2 vol. (400, 317 p.)

Résumé

Ce mémoire s’intéresse aux missionnaires bretons partis dans les Nouveaux Mondes, espaces tout juste ouverts au début de l’époque moderne et s’offrant aux littoraux atlantique et méditerranéen. La force du mouvement missionnaire breton au XIXe siècle invitait à se pencher sur l’existence de ce phénomène à la période antérieure : l’éveil missionnaire. Des neuf diocèses bretons sont partis 575 religieux, hommes et femmes de tous ordres, vers des territoires différents. Afin de mieux comprendre ce mouvement à l’époque moderne et dans le cadre de l’histoire religieuse de la France, il est indispensable de dresser une prosopographie des missionnaires, qui n’a jusque-là pas été envisagée pour ces acteurs durant cette période de renouveau religieux, à la grande différence de l’époque contemporaine, pour laquelle des études pionnières ont vu le jour. Des plus illustres aux plus humbles, tous sont partis dans le même but de diffuser le message chrétien. Le visage de ces religieux change entre le XVIIe et le XVIIIe siècle au gré du contexte français (politique, religieux, colonial, économique) ; mais leur vécu, perceptible par les lettres et relations qu’ils nous ont léguées, s’avère assez identique. Plus ou moins nombreux selon les périodes, ces religieux évoluent dans des espaces inconnus qu’ils tentent d’appréhender. Ils évoquent leurs espoirs, leurs doutes, leurs souffrances, leurs expériences : en un mot leur quotidien. Bien que Français, les Bretons se distinguent dans le royaume de France par leur récente inclusion dans l’État royal et par leurs particularités culturelles et religieuses. Il s’agira de cerner la singularité des mouvements bretons ainsi que l’identité de ses acteurs, tiraillés entre le Vieux Continent et les Nouveaux Mondes, entre leurs aspirations spirituelles et les contraintes temporelles, entre leur identité « bretonnante » et les influences du métissage.

Citation

Alix, Marc-Antoine, “Missionnaires bretons dans les Nouveaux Mondes (XVIe -XVIIIe siècles),” MemHOuest, consulté le 2 avril 2020, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/31755.