Entre invention et réinvention, la renaissance des vignobles de l'Ouest de la France à travers la tradition et le changement climatique

Contributeur

Bonnardot, Valérie
Capdevila, Luc

Éditeur

Master 2 : Histoire : Rennes 2

Date

2019

Format

1 vol. (340 p.)

Identifiant

Bibliothèque François-Lebrun (Rennes 2) - MH 3933

A d'autres versions

Résumé

Le Nord-Ouest de la France est un espace de marginalité viticole dans le sens où il se situe au-dessus de la limite traditionnelle de la culture de la vigne en France. Analyser la renaissance des vignobles en Bretagne, Normandie et Mayenne en lien avec les acteurs de la viticulture de ces lieux permet l'étude de leur disparition ainsi que des motivations de ce renouveau. Entre évocation de la tradition vitivinicole et non prise en compte du changement climatique, ces petits vignobles sont actuellement les représentants d'une viticulture ancienne dans des régions à tradition cidricole. Ces vignes avaient disparu au XXème siècle des conséquences de la crise phylloxérique pour réapparaître à partir de la fin du XXème siècle. En comparant les anciens et les nouveaux emplacements culturaux et en étudiant cette marginalité viticole traditionnelle, a pu être déterminé la présence d'un renouveau de la tradition vitivinicole. A contrario, les acteurs de la viticulture du Nord-Ouest de la France ne prennent pas en compte le réchauffement global de la planète comme facteur de renaissance. Ce constat est en décalage avec les données climatiques qui prouvent que la limite septentrionale de la culture de la vigne en France est remontée pour englober le territoire breton, remettant ainsi en question sa marginalité viticole.

Citation

Charmont, Clémentine, “Entre invention et réinvention, la renaissance des vignobles de l'Ouest de la France à travers la tradition et le changement climatique,” MemHOuest, consulté le 23 octobre 2019, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32056.