Notables morbihannais en guerre : être enseignant, médecin ou pharmacien à Vannes et à Pontivy sous l’Occupation (1939-1951)

Contributeur

Théofilakis, Fabien

Éditeur

Master 2 : Histoire des sociétés occidentales contemporaines : Histoire : Paris 1

Date

2021

Format

1 vol. (259 p.)

A d'autres versions

Résumé

Dans les ouvrages scientifiques ou littéraires, les notables sont souvent nommés mais jamais véritablement définis. En Bretagne, seuls quelques travaux novateurs des années 1990 tentent de les caractériser au prisme d’une histoire politique de la Seconde Guerre mondiale de la région. Ces recherches se détachent de cette approche. À partir de la méthode prosopographique, elles privilégient une étude socioculturelle de ce groupe social à Vannes et à Pontivy afin de mesurer, entre la mobilisation de septembre 1939 et 1951, l’effet perturbateur du conflit sur la hiérarchie sociale morbihannaise. Au cours de cette période, comment ces notables agissent face à un pouvoir coercitif ? Comment adaptent-ils l’exercice de leur profession dans le contexte de l’Occupation du Morbihan ? Comment entrent-ils en paix ? En filigrane, qu’est-ce qu’un notable morbihannais sous l’Occupation ? Ces questions amènent à considérer ce mémoire de recherche non comme une étude exhaustive d’un groupe social dans un espace-temps donné, mais plutôt comme un essai de définition ouvert aux hypothèses et aux réflexions susceptibles de venir l’enrichir dans le futur.

Citation

Le Maintec, Quentin, “Notables morbihannais en guerre : être enseignant, médecin ou pharmacien à Vannes et à Pontivy sous l’Occupation (1939-1951),” MemHOuest, consulté le 30 novembre 2021, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32215.