1674 la descente de la flotte néerlandaise en Bretagne : étude d'histoire événementielle et des mobilisations

Créateur

Contributeur

Aubert, Gauthier

Éditeur

Master 2 : Histoire. Histoire, Sciences Sociales : Rennes 2

Date

2020

Format

2 vol. (318, 25 p.).

Identifiant

Bibliothèque François-Lebrun (Rennes 2) - MH 4054/1-2

Résumé



Entre juin et septembre 1674, une flotte néerlandaise commandée par l’amiral Tromp entame une campagne navale au large des côtes du royaume de France, principalement sur celles de Bretagne. Le but de cette expédition militaire est de porter un revers au Roi-Soleil alors en pleine guerre de Hollande en attaquant des sites stratégiques comme Brest ou Rochefort. De plus, cette expédition a également pour but de soutenir d’éventuelles agitations sécessionnistes dans les provinces du Midi, de Normandie ou encore de Bretagne. Cette flotte prend d’assaut Belle-Île à la fin du mois de juin, puis, ne parvenant pas à conquérir la forteresse du Palais, décide rembarquer pour cette fois prendre l’île de Noirmoutier qu’elle occupe durant le mois de juillet. Cependant, la présence néerlandaise sur les mers du Ponant sera effective jusqu’au mois de septembre, déclenchant des peurs et mobilisant des milliers d’hommes durant tout l’été 1674. Épisode peu connu de la guerre de Hollande, ce mémoire a pour objectif de s’intéresser à cette expédition, à la défense qui s’est faite en Bretagne mais aussi aux conséquences que celle-ci a pu avoir sur les populations bretonnes, provoquant des angoisses collectives mais aussi de la colère, et ce, une année avant les révoltes qui vont secouer cette province.

Citation

Lesvier, Stuart, “1674 la descente de la flotte néerlandaise en Bretagne : étude d'histoire événementielle et des mobilisations,” MemHOuest, consulté le 29 septembre 2022, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32218.