L'hygiène industrielle et professionnelle (1893-1946) : la gestion de la santé physique, sociale et mentale des travailleurs des ardoisières et de la manufacture d'allumettes

Créateur

Contributeur

Pierre, Éric

Éditeur

Master 2 : Histoire, Civilisations, Patrimoine : Angers

Date

2020

A d'autres versions

Résumé

Essentiels pour assurer la production industrielle et le fonctionnement économique d'un pays entre le XIXe et le XXe siècle, les travailleurs sont quotidiennement confrontés aux dangers de leurs professions qui peuvent compromettre leur santé. La gestion sanitaire au sein du monde industriel par les patrons et l’État met en évidence la construction normative d'une hygiène industrielle et professionnelle. Malgré l'émergence du mouvement hygiéniste dans le premier tiers du XIXe siècle, l'hygiène industrielle et professionnelle devient une préoccupation politique et industrielle à partir de la dernière décennie de la période. A travers l'étude de l'hygiène des ouvriers dans le cadre de leur travail, ce mémoire analyse les conséquences des facteurs environnementaux et des techniques de productions industrielles sur la santé physique, mentale et sociale des ouvriers qui se doit d'être préservée pour garantir la production. Les ardoisières et la manufacture d'allumettes de Trélazé sont les lieux de travail qui constituent les principaux centres de réflexion du mémoire.

Citation

Guérin, Mathilde, “L'hygiène industrielle et professionnelle (1893-1946) : la gestion de la santé physique, sociale et mentale des travailleurs des ardoisières et de la manufacture d'allumettes,” MemHOuest, consulté le 29 septembre 2022, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32222.