Bernard Lambert, héraut paysan (1931-1984) : biographie d'un militant de la gauche paysanne

Contributeur

Georgi, Frank

Éditeur

Master recherche 2e année : Histoire : Paris 1

Date

2020

Format

1 vol. (269 p.)

Identifiant

Campus Condorcet. Grand Équipement Documentaire (Aubervilliers) - Pôle B-Monographies B43 392 GUI

A d'autres versions

Résumé

Militant de la gauche paysanne, Bernard Lambert incarne les mutations du syndicalisme agricole dans l'Ouest et plus largement celles de la paysannerie. Marqué par son engagement dans la Jeunesse agricole catholique (JAC) et galvanisé par les événement de mai 1968, Bernard Lambert tente ainsi de s'opposer à la montée en puissance du capitalisme agricole. Ce travail permet d'observer dans le parcours d’un individu les marques et les caractéristiques d’une génération : ici celles des militants jacistes au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Nous avons également voulu, dans ce mémoire, étudier la façon dont l’héritage et l’enseignement de la JAC pouvait se traduire concrètement par des formes très différentes, notamment avec les figures en apparence antagonistes que sont Bernard Lambert et Michel Debatisse. Ce travail repose également sur une intuition que nous avons pu relativiser par la suite, à savoir que l’évolution du syndicalisme agricole français dans la seconde moitié du XXème siècle aurait été porté en germe par la JAC. En effet, le mandat de député de Bernard Lambert constitue un moment de remise en question de l’enseignement et de la formation reçues à la JAC. De plus, l'entrée dans les arcanes du syndicalisme agricole à travers l’étude biographique montre que celui-ci possède ses propres logiques et ressorts, bien que des comparaisons aient pu établies, entre syndicalismes agricole et ouvrier.

Citation

Guiheneuf, François, “Bernard Lambert, héraut paysan (1931-1984) : biographie d'un militant de la gauche paysanne,” MemHOuest, consulté le 29 septembre 2022, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32252.