Circulation et usage monétaires au sein d’un habitat médiéval : l’exemple du hameau de Trainecourt (Grentheville, Calvados)

Créateur

Contributeur

Bourgeois, Luc
Cardon, Thibault

Éditeur

Mémoire de Master 2 : Histoire : Caen

Date

2023

Identifiant

2 vol. (128, 52 p.)

A d'autres versions

Résumé

Les fouilles archéologiques du hameau médiéval de Trainecourt (Grentheville, Calvados), réalisées entre 1987 et 1994, ont livré un important corpus monétaire. Son étude permet d’affiner les connaissances actuelles sur la circulation et les usages monétaires au sein d‘un habitat rural au Moyen Âge.
Les monnaies découvertes démontrent une occupation diachronique du site, dont les raisons varient, de l’antiquité au XIXe siècle avec une concentration des pertes entre le début du XIIIe et la fin du XVe siècle, date de l’abandon définitif du hameau. Associée à la présence de dépôts monétaires, l’hypothèse d’un contexte plus propice à la perte des monnaies est développée.
La circulation monétaire en Normandie entre le XIIIe et le XVe siècle est par ailleurs affinée par les découvertes monétaires médiévales de Trainecourt. L’étude du site permet d’aborder l’usage des monnaies médiévales dans les espaces ruraux, en inscrivant Trainecourt dans un ensemble plus large. Cela permet aussi de revenir sur ses nombreuses similitudes et différences par rapport à d’autres habitats ruraux médiévaux.
Cette étude propose en dernier lieu de faire émerger un faciès monétaire des pertes médiévales et modernes sur le site, en quantifiant et en analysant leur répartition chronologique et spatiale. Cette hypothèse s’appuie notamment sur le corpus représentatif de la fouille des années 1990-1991, plus réduit et bien documenté.

Citation

Bertaud, Simon, “Circulation et usage monétaires au sein d’un habitat médiéval : l’exemple du hameau de Trainecourt (Grentheville, Calvados),” MemHOuest, consulté le 18 mai 2024, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32350.