La politique d'ordre public à Caen sous le mandat de François-Gabriel Bertrand (1848-1870)

Créateur

Contributeur

Trespeuch-Berthelot, Anna

Éditeur

Mémoire de Master 2 : Histoire : Caen

Date

2022

Format

264 p.

Identifiant

Bibliothèque historique Madeleine-Deries (Caen) - MASTER 2 2022 HEU
Bibliothèque Universitaire (Caen) - Fonds normand ; N RB II f 900745

A d'autres versions

Résumé

Avant l’arrivée au pouvoir de Louis-Napoléon Bonaparte, d’abord président puis empereur, la ville de Caen est vue comme une cité des plus insalubres où l’insécurité règne. Les habitants de cette ville délétère se livrent à un grand nombre de pratiques allant à l’encontre de la morale, rendant la ville sujette à de nombreuses dégradations, et la voie publique dangereuse, où les habitants sont sujets à de nombreux accidents. Au cours de la première moitié du XIXe siècle, les différentes équipes municipales tentent de régler les nombreux problèmes présents à Caen, mais ne parviennent pas à emmener la ville vers les progrès hygiéniques du siècle, ni à y promouvoir l’ordre et la sécurité. Qualifiée de ville somnolente, pour reprendre les mots de Gabriel Désert (Histoire de Caen, 1981), la ville de Caen connaît un tournant dans son histoire en 1848, avec l’arrivée d’un maire réformateur : M. François-Gabriel Bertrand. Au cours de sa longue édilité de 22 années, il instaure un ordre public à Caen, reposant sur les quatre grands champs d’action que sont : la salubrité, la sécurité publique, l’encadrement de la circulation au sein de la ville et le « bon ordre ». L’instauration et le maintien de cette politique d’ordre public concerne la ville dans son ensemble, et les habitants et usagers, collectivement et individuellement. Elle est permise grâce à une grande liberté d’action du maire, due à un conseil municipal le laissant agir pour les intérêts de la cité, et d’un soutien de l’administration supérieure. Mais également grâce à un ensemble de personnels municipaux, qui exercent un contrôle et une surveillance active en certains lieux, par délégation de l’autorité par le maire.

Citation

Heurtevent, Thomas, “La politique d'ordre public à Caen sous le mandat de François-Gabriel Bertrand (1848-1870),” MemHOuest, consulté le 18 mai 2024, https://memhouest.nakalona.fr/items/show/32352.